Un des axes importants, du développement industriel, pour la fabrication, le contrôle et l’optimisation d’un produit ou simplement le suivi et la compréhension des propriétés d’un matériau polymère, réside dans l’utilisation accrue de techniques de contrôle si possible on-line du procédé ou du produit en cours de fabrication.

Par exemple, la constitution de protocoles de mesures pour détecter la constitution de mélanges, des défauts éventuels des produits, ses dégradations thermiques et chimiques, l’influence de la température, l’état des contraintes internes…

Dans ces contextes, l’utilisation des spectroscopies vibrationnelles tend à se développer au vue de leurs avantages inhérents à la technique et aux progrès récents de la technologie. De plus, elles sont non-destructives, ne requièrent aucune préparation préalable et peuvent analyser des échantillons de très petite taille en seulement quelques secondes, avec par  exemple la possibilité d’analyser des matériaux à travers des emballages ou lors de réactions chimiques directement dans des réacteurs.

Dans cette université, nous décrirons les techniques et leurs avancées technologiques souvent très récentes mais aussi comment analyser, traiter et parfois interpréter les spectres. Ces techniques pour être efficaces doivent être souvent couplées avec des techniques statistiques comme de la chimiomètrie.

Cet apprentissage passera par des demi-journées dédiées à des travaux pratiques en relation avec les polymères et leurs caractérisations.


Qui peut participer ?
La formation est ouverte aux :
- Techniciens, ingénieurs et cadres d’entreprises désirant perfectionner leur compréhension des techniques de caractérisation en particulier spectroscopiques des polymères.
- Enseignants intéressés à conforter leurs bases scientifiques et à découvrir des applications nouvelles afin d'élargir leurs compétences
- Etudiants des grandes écoles et des filières universitaires (Doctorats, Masters, Licences) soucieux d'approfondir leur formation.